Impot sur le revenu et CSG

Les revenus issues de la location de garages sont imposable dans la catégorie des Revenus Fonciers.

Il existe 2 modes d’impositions en fonction des revenus bruts, c’est à dire des loyers :

  • Le Micro Foncier :

Vous prenez l’ensemble de vos loyers de l’année et vous appliquez un abattement de 30 %. Il vous suffira ensuite de mettre le résultat dans la case Revenu Foncier prévu à cet effet. Aucune déduction de charges locatives n’est accordée.

Attention, pour que le régime du micro foncier soit applicable, il faut que l’ensemble des loyers soit inférieur à 15 000 €. En cas de dépassement de cette limite, vous basculez dans le régime réel.

  • Le régime réel

Vous prenez l’ensemble de vos loyers de l’année et vous déduisez l’ensemble de vos charges locatives.

Bien évidement, si vous respectez les plafonds prévus par la loi, vous pouvez faire une simulation afin de trouver la solution fiscalement avantageuse.

Exemple :

Pierre a perçu 14 000 € de loyers sur l’année 2016. La taxe foncière est de 2 000 €, les frais d’assurances de 400 €, les intérêts d’emprunt de 500€, frais de gestion : 20 €.

Voici les résultats de la simulation :

  • Micro foncier : 14 000 * 0.70 = 9 800 € de revenus fonciers
  • Le régime réel : 14 000 – 2 000 – 400 – 500 – 20 = 11 080 € de revenus fonciers

Vous constatez que le micro foncier sera plus avantageux dans ce cas de figure.

 

Vous trouvez plus d’information sur le site des impôts : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/1231-PGP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *