plus value immobiliere garage

Plus value immobilière lors de la vente d’un garage

On parle de plus value immobilière pour un garage lorsque il est constaté lors d’une vente immobilière l’existence d’une plus value immobilière.

Le constat de la plus value immobilière se fait lors de la signature de l’acte authentique chez le notaire. La plus-value immobilière est la différence entre le prix de cession du garage et son prix d’achat. Si le montant de la revente est supérieur au montant d’acquisition, alors on parle de plus-value immobilière.

Comment se calcule la plus value immobilière d’un garage ?

Tout d’abord, il faut que lorsque le montant de la vente d’un garage ou parking est inférieur à 15 000 €, il n’y aura pas d’imposition. C’est souvent le cas lors d’une vente d’un seul garage ou d’un parking.

Par contre, les choses se gâtent quand le montant de la vente est supérieure à 15000 €.

Pour calculer la plus value immobilière du garage, il convient de majorer le prix d’acquisition du garage de 7,50 % pour les frais de notaire ou prendre le montant réel des frais lors de l’acquisition avec justificatifs.

Pour les garages détenus depuis plus de 5 ans à la date de signature de l’acte authentique chez le notaire, il convient d’ajouter le montant des travaux réalisés sur facture à la condition de ne pas avoir déduits ces montants de travaux de vos revenus locatifs. Sinon, un forfait de 15 % au titre des travaux viendra s’ajouter sur le prix d’acquisition sans justificatif.

Montant de la plus immobilière pour la vente d’un garage

En résumé, le prix d’acquisition du garage ou des garages est le suivant :

  • Prix d’acquisition
  • Frais de notaire
  • Montant des travaux réalisés non déduits ou forfait de 15 % (bien plus de 5 ans)

On obtient donc le montant de la plus value immobilière brute :

Prix de cession du garage – prix d’acquisition

Ensuite on applique un abattement pour durée de détention qui n’est pas le même pour le calcul de l’impôt et de la CSG

La plus-value immobilière est donc soumise à l’impôt de 19%, sous la forme du prélèvement forfaitaire, après application d’un abattement pour durée de détention égal à :

6 % pour chaque année de détention au-delà de la cinquième et jusqu’à la 21 ème, 4% pour la 22 ème année de détention.

La plus value immobilière est donc exonérée d’impôt au bout de 22 ans de détention.

Pour le calcul de la CSG et CRDS (taux en décembre 2018 : 17,20 %), l’abattement pour durée de détention est égal à :

1,65 % pour chaque année de détention au-delà de la cinquième et jusqu’à 21ème année, 1,60 % pour la 22ème année de détention et 9 % pour chaque année au-delà de la 22ème


La plus value immobilière pour un garage est donc exonérée de CSG et CRDS au bout de 30 ans de détention.