Quel est le prix de vente d’un garage ?

Vous possédez un garage que vous n’utilisez pas ou presque plus, et vous avez un besoin urgent d’argent pour lancer une affaire ? Sachez que la vente de garage est très intéressante en ce moment.

En effet, ce local qui permet d’abriter une ou des voitures vous permettra de réaliser une importante plus-value, mais à condition de vous y prendre correctement. Bien avant de diffuser l’avis de vente sur des médias, vous devez d’abord définir le prix de vente de votre garage en tenant en compte quelques critères.

Réaliser une petite étude du prix du marché

Notez que vendre un garage s’apparente à une transaction immobilière classique durant laquelle vous devez trouver le juste équilibre entre le prix de vente attractif et un prix d’achat intéressant et cela, dans le but d’optimiser la fameuse plus-value. N’oubliez pas que les personnes qui s’intéresseront à votre bien vont elles-mêmes évaluer la rentabilité immobilière du bien. Cependant, celle-ci va dépendre en grande partie du prix d’achat. Si vous fixez un prix trop élevé, vous allez décourager les potentiels investisseurs qui rechercheront d’autres opportunités d’achat ailleurs.

Sonder le marché est donc la première chose que vous devez faire. Vous allez devoir éplucher les sites d’annonces pour trouver les garages qui ont un profil similaire au vôtre et qui ne se situent pas trop loin et de noter les loyers proposés et les prix de vente demandés par les propriétaires. Ces données vous permettent de procéder plus facilement au calcul du rendement locatif qu’ils en bénéficient. Ces éléments vous seront utiles pour fixer un prix sur votre bien.

Les critères que vous devez prendre en compte pour établir un prix de vente de votre garage

Le prix d’un garage dépend d’une combinaison de facteurs qui influe directement sur le marché de l’offre et de la demande. Selon la logique de ce marché, plus votre bien immobilier est rare, plus il est demandé et plus il va acquérir de la valeur.

Comme il l’a été développé dans le précédent paragraphe, l’emplacement est le premier critère qui apporte de la valeur à un bien immobilier. Comme vous le savez surement, le centre-ville est très étoffé en termes de commerces, de bureaux et d’endroits pour les loisirs. Si votre garage est situé dans une telle zone, il est quasiment certain que vous allez en tirer un superbe prix.

Par ailleurs, les garages qui sont plus accessibles vont indéniablement attirer les investisseurs. Si le bien immobilier proposé à la vente est proche d’un ascenseur ou d’un rez-de-chaussée, votre plus-value est assurée. Il en est exactement de même pour la sécurité des lieux. Le système d’éclairage et les options de gardiennage sont des atouts qui vont augmenter davantage le prix de vente d’un garage.

À quel prix vendre son garage ?

Il n’est pas facile de fixer le juste prix pour un garage, mais cela n’est pas non plus impossible. Comme les transactions concernant les garages sont assez rares, les vendeurs ont coutume d’estimer la valeur assez approximativement.

Il ne s’avère pas futile de préciser que les garages sont des immobiliers rares en ville, ce qui est un facteur qui fait grimper en flèche les coûts. Si à Paris, un garage coûte aux alentours de 25000 €, il coûte 20000 € à Lyon et 15000 € à Marseille. En fonction de la demande, le coût des garages peut monter jusqu’à atteindre les 150 000 €, ce qui a été le cas dans le 6e arrondissement de Paris.

En revanche, dans les petites villes, ces biens se négocient entre 7000 et 8000 €. Certes, il est possible d’évaluer le prix de vente d’un garage au m2, mais cela est éreintant à faire, mais pas impossible.

Si vous vous sentez de faire le prix de vente d’un garage au m2, vous pouvez toujours proposer un prix élevé. D’ailleurs, ce coût sera toujours revu à la baisse pendant les phases de négociation. Au besoin, vous pouvez solliciter l’assistance d’une agence immobilière, mais sachez d’avance que cet organisme va facturer ses prestations jusqu’à 20 % du coût que vous allez tirer.

Les règlementations à respecter pour la vente d’un garage

Rassurez-vous, la vente d’un garage seul est nettement moins règlementée que celle d’un logement. Il faut juste que l’accord de vente soit formalisé par un compromis de vente, en d’autres termes, par un engagement ferme et définitif d’acheter et de vendre le bien immobilier à un prix. Les charges convenues doivent également être incluses dans ce compromis de vente.

En principe, le transfert de propriété et de jouissance intervient à l’issue de la signature de l’acte de vente authentique qui est établi par un notaire. Sans le concours direct de cet officier public, on ne peut considérer l’acte de vente comme un acte authentique.

À noter que les contenus du compromis de vente et de l’acte de vente ont été assouplis. Désormais, le délai de rétractation de 7 jours qui est imposé par la loi à l’issu de la signature du compromis de vente n’est pas obligatoire. Il en est exactement de même pour les conditions suspensives. Le vendeur et l’acheteur peuvent se mettre d’accord sur les clauses à inclure dans le compromis de vente. En revanche, le vendeur doit remettre les diagnostics techniques, entre autres, l’audit de l’amiante pour les bâtiments construits avant 1997, l’état des risques naturels et les risques avec les termites.

Dans le cas où le garage est un lot de copropriété, le règlement exige que le vendeur obtienne l’accord de l’assemblée générale avant de pouvoir le mettre en vente. Aussi, il peut accorder un droit de préférence aux autres copropriétaires. En d’autres termes, pendant la vente du bien, si un copropriétaire est intéressé, vous allez devoir lui vendre le garage et non à un autre investisseur extérieur à la copropriété.

Par ailleurs, le règlement peut vous empêcher de diviser les lots de la copropriété au cours de la vente. En ce sens, lisez bien le règlement de votre copropriété avant de songer à vendre le bien.

Pour la vente d’un garage en annexe d’un logement, le processus se fait suivant les règles applicables au logement.

Conclusion par rapport au prix de vente d’un garage

Difficile de répondre à cette question, les prix de vente d’un garage varient énormément d’une région à une autre. Vous vous en rendrez compte quand vous vous lancerez dans vos recherches de bonnes annonces.

En moyenne le prix d’un garage est de 7000 à 8000 €, les prix de vente des garages dépassent les 15 000 € dans les grandes ville (Lille, Bordeaux, Lyon, Marseille) et les 25 000 € dans Paris et sa banlieue chic.

Pour bien estimer le prix de vente ou le prix d’achat, il faut analyser les annonces de ventes ainsi que les annonces de location.

Pourquoi analyser les annonces de location des garages ?

Un garage est avant tout un produit d’investissement et qui dit investissement dit recherche de rentabilité. Le prix d’un garage sera trop cher si la rentabilité descend sous la barre des 5 %.

La règle que j’utilise pour l’estimation de mes prix de vente est la suivante : 12 mois de loyer multiplié par 10.

Exemple, le loyer d’un garage est de 50 € par mois. Le prix de vente sera donc de 50 * 12 * 10 soit 6 000 € soit 10 % de rentabilité.

Evaluez notre article !
[Total: 8 Average: 3.1]