Rentabilité des parkings : Est-ce toujours aussi rentable ?

L’investissement dans l’immobilier locatif ne se limite pas seulement à l’achat et à la mise en location d’un appartement ou d’une maison individuelle. Les parkings et les garages font également partie de ces investissements, et pour votre gouverne, investir dans ces deux secteurs offre une rentabilité supérieure pour un prix d’acquisition moindre. Toutefois, ce n’est pas parce que la rentabilité des parkings est intéressante que vous devez vous ruer sur la première place de parking que vous voyez sur internet. Cet investissement mérite une large réflexion de votre part.

Pourquoi devez-vous investir dans un parking ?

Les places de parking sont un placement immobilier qui offre de nombreux avantages. Notez que les conditions de location d’un parking sont nettement plus souples que celles d’un logement. Par ailleurs, il est possible de rompre un contrat de location à tout moment sans être inquiétés des retombés. Mais si les places de parking sont tellement populaires auprès des investisseurs et de futurs rentiers, c’est surtout en raison des revenues foncières qui jouissent d’un abattement (sous certaines conditions) et de leurs coûts d’entretien qui sont proches de zéro.

Le rendement est d’autant supérieur dans la mesure où celui-ci n’a besoin d’aucun entretien particulier. Le propriétaire du parking n’a pas besoin de refaire la peinture lorsqu’un nouveau locataire fait son entrée. Il n’a pas non plus besoin de payer une taxe d’habitation du moment que la place de parking est localisée à un kilomètre de chez lui. Ainsi, si vous envisagez d’obtenir des revenus supplémentaires au meilleur rendement, investissez dans un emplacement pour voiture pas trop loin de votre habitation. Néanmoins, n’oubliez pas que la location de parkings rentre bien dans le cadre des revenus fonciers.

Dans les rares cas où le propriétaire fait face à de mauvais payeurs, ceux-ci peuvent être remplacés à chaque échéance. Oui, les risques de vacances sont réels, mais sachez que des milliers d’automobilistes sont à la recherche de places pour garer leurs voitures, vous n’avez pas besoin de trop vous inquiéter à ce sujet.

Zoom sur la rentabilité des parkings

Pour profiter d’une rentabilité Place de parking élevé, il faut que le prix de l’acquisition de l’emplacement soit minime. En effet, plus le prix d’achat est supérieur, moins le rendement parking est intéressant. Les places qui sont situées dans les premiers niveaux sont très demandées par les automobilistes, ce qui est logique. Mais cela ne signifie pas que les autres emplacements ne trouveront pas de locataires, c’est à vous que revient la tâche de les mettre en valeur pour qu’ils trouvent preneurs.

Qu’en est-il réellement de la rentabilité des parkings ?

Qu’il s’agisse de places de stationnement réparties sur plusieurs niveaux, dans un garage, des box fermés ou un immense espace clôturé sans toit, les parkings vous rapporteront gros. Si l’on doit évoquer des chiffres, ce genre d’investissement procure un rendement de 4 % à 12 % en moyenne, dépendamment de la ville dans laquelle vous allez placer votre argent.

Bien entendu, le loyer va dépendre de l’emplacement de votre parking, mais également de la demande locative des alentours et des charges de copropriété. Notez que les demandes des parkings situés dans les centres-villes et les périphéries ne sont pas les mêmes.

Le tableau ci-après vous livre d’intéressantes informations sur la rentabilité des parkings dans les grandes villes de France.
Ville – Prix moyen du parking – Loyer mensuel – Taux de rentabilité

  • Paris 35 000 € – 145 € à 160 € – 4.7 %
  • Lyon 25 000 € – 90 € à 100 € – 4.2 %
  • Nice 32 000 € – 75 € à 95 € – 4.3 %
  • Marseille 22 000 – € 95 € à 110 € – 5.6 %
  • Lille 23 000 € – 75 € à 95 € – 6.5 %

Les villes de France où les parkings sont les plus chers et les moins chers. Tout comme pour l’immobilier classique, le prix d’un parking varie selon les départements, les villes ou les communes où ils se trouvent. Comme à l’accoutumée, c’est à Paris que les emplacements sont les plus chers. Malgré cela, force est de constater qu’en Île-de-France, le rendement des parkings n’est que de seulement 5.6 %, or en Seine-Saint-Denis ou dans les Yvelines la rentabilité locative garage culmine à 7.4 %.

Pourquoi je devrais investir dans des parkings ?

Comme évoqué un peu plus tôt dans ce dossier, le prix de la place de parking va dépendre de son emplacement, mais aussi des options de sécurité offertes par les propriétaires. Les box fermés sont très demandés, car ils sont plus sûrs, mais leurs loyers sont également plus chers. Il tient lieu de noter que votre investissement, quel que soit son ampleur, importe peu au regard du fisc. Vous n’allez pas être exemptés des taxes collectées par l’État, des frais de notaire ou encore des charges de copropriété.

Sur le territoire, une place de parking coûte en moyenne 25 500 €. À Paris, ce tarif est de 35 000 €, tandis qu’à Nice il est de 32 000 €. À Bordeaux, une place de parking va coûter aux alentours de 29 700 €. À Aix-en-Provence et à Toulon, les prix sont respectivement de 28 400 € et 26 000 €. Le prix des parkings dans la capitale est cher, mais cela ne décourage pas les investisseurs. D’ailleurs, le nombre de personnes qui désirent investir dans les parkings à Paris ne cesse de croître. À noter qu’à proximité des aéroports, la demande locative est assez importante.

En revanche, les villes où les emplacements pour automobiles sont les plus abordables sont Saint-Étienne avec 10.000 €, Caen avec 13 000 € et Strasbourg avec 15 000 €. Il s’agit ici d’une moyenne et non des prix fixes. Tout ceci pour dire qu’investir dans un parking à Nice ou à Bordeaux est nettement moins rentable qu’un investissement à Saint-Étienne qui jouit d’une rentabilité de parkings de 8.8 %.

Y-a-t-il des limites dans l’investissement dans un parking ?

Oui, investir dans un parking à plusieurs niveaux, à parking à ciel ouvert, un box fermé ou un garage dans le but de les mettre en location présente des avantages non négligeables tels que le prix d’achat abordable, la rentabilité et les revenus complémentaires. Cependant, pour que la rentabilité locative garage puisse être au rendez-vous, il faut bien penser l’investissement, notamment en ce qui concerne l’emplacement.

Méfiez-vous comme de la peste des vieux immeubles et des parkings qui sont très exigus pour les SUV. Par ailleurs, il est également conseillé d’investir dans des villes qui ont plus de 50.000 habitants. N’oubliez pas que la rentabilité du placement va directement dépendre de la densité de voitures qui circulent dans ladite vile. Fuyez également les quartiers récemment construits et qui ne sont pas encore assez connus, ainsi que les alentours des gares. Il est rare que les voyageurs prennent leurs voitures pour se rendre dans une station de trains.

Il faut également que vous vérifiez la qualité des équipements de sécurité ainsi que le confort général de l’infrastructure. L’emplacement est-il équipé d’un bon système d’éclairage, de caméra ou d’un ascenseur ? La rampe d’accès est-elle assez large pour que les grosses voitures puissent circuler avec fluidité ? La hauteur sous plafond permet-elle l’accueil d’imposantes voitures ? Telles sont les questions auxquelles vous devez trouver des réponses pour être sûr que votre investissement puisse porter ses fruits. Dans l’idéal, il faut qu’une place de parking fasse 5 m de long et 2.50 m de large pour accueillir une voiture classique. Si vous tombez sur des box fermés localisés dans un quartier assez populaire, n’y pensez pas à deux fois : investissez.

Les charges auxquelles vous allez être exposés en tant que propriétaires.

Bien que la rentabilité place de parking soit intéressante dans certaines villes, les propriétaires doivent être conscients qu’ils auront toujours des charges à supporter. Pour ne pas perdre inutilement de l’argent, il faut veiller à ce que ces charges soient faibles.

Les propriétaires doivent également régler une taxe foncière, à moins que vous ne décidiez d’acheter dans un programme neuf, auquel cas vous devez vous acquitter des frais de notaire qui incluent les droits de mutation, les frais de formalités, la contribution de sécurité immobilière et la rémunération du notaire. Que vous investissiez dans un parking, un box ou un garage d’un montant moyen de 15000 €, vous devez prévoir aux alentours de 2500 € de frais supplémentaires, ce qui est l’équivalent de 17 % du prix d’achat.

La révision du loyer se fait selon les envies du propriétaire. Dans les métropoles régionales, les places se négocient à partir de 75 € contre 100 € dans la capitale. Quant aux box et aux garages, ils se louent 25 % plus cher. Trouver un locataire est la partie la plus facile de l’investissement. En revanche, gérer la location sur la durée est une autre affaire. Tout comme pour la location d’appartement, louer un parking, un box et un garage demande des tâches administratives. Si vous le souhaitez, vous pouvez déléguer la gestion locative de votre parking à des agences qui se spécialisent dans ce secteur.

Evaluez notre article !
[Total: 0 Average: 0]